NOSARKOZY

Arrêtons la dictature!

ANONYMAT MENACE POUR LES BLOGEURS

Nouvelle cencure! En effet, un sénateur (UMP cela va de soi) veut imposer l’identification des blogeurs.

Je vais vous donner un article que j’ai eu sur lepost.fr qui sera beaucoup plus explicite que moi…

Innutile de vous dire ma pensée… Je pense que vous la connaissez tous! Incroyable cette volonté au gouvernement actuel de tout vouloir censuré! Ils ont peur de nous peut-être? Cela ne serait pas étonnant remarquez. J’espère que le Français ne se laissera pas faire comme à son habitude! Voici l’article promis :

 

 

Connaissez-vous le seul point commun entre Molière, Voltaire, Stendhal et moi ? Nous signons sous des pseudos. Ce qui nous différencie, par exemple, de Guy Birenbaum ou de Bruno Roger-Petit mais qui nous rapproche de Jade ou de Prof Ondefatigue. Du moins pour ceux d’entre nous qui sont toujours vivants.

Pourquoi je vous parle de ça ? Parce que je suis mégalomane (cela va sans dire) mais surtout parce qu’un sénateur de droite (cela aussi va sans dire) voudrait mettre fin à cette  teeeerrrrrribbbblllle menace pour la société française : la crise l’anonymat des blogueurs. Comme j’ai un peu la flemme de résumer la fulgurante pensée de cet élu lorrain un vendredi, je vous invite à la découvrir ici

Mais avant qu’un de ses collègues ne dépose un amendement pour rendre obligatoire  le dépôt de la CNI en préfecture pour surfer sur le web, je voulais juste préciser à Monsieur Masson mes motivations pour pratiquer cette  tradition aussi ancienne que la peinture rupestre : le pseudo.

D’abord, monsieur le sénateur, je précise que mon anonymat est très relatif et que la rédaction du Post sait qui je suis (comme l’hébergeur pour les blogueurs). J’ai fourni au journal une attestation de domiciliation fiscale et je réintègre bien sagement chaque année dans ma déclaration d’impôts les droits d’auteur qu’oublient toujours nos brillants services fiscaux. Pour l’exprimer dans le langage UMP, c’est un peu comme Johnny Halliday qui s’appelle Jean-Philippe Smet en secret pour son producteur. Sauf pour les impôts.

Cela diffère un peu des blogueurs, mais ne change rien sur le fond.

En effet, j’adore écrire ces lignes si mal payées mais elles ne sont, hélas, qu’une petite partie de mon activité. Aussi, comme j’ai également raté la présidence de l’EPAD, je suis obligé de travailler pour vivre et je croise tout au long de la semaine des collègues, des clients, des prospects et même des employeurs qui ne partagent pas forcément votre enthousiasme probable pour ma verve débridée (*).  Pour l’exprimer dans le langage UMP, en m’identifiant, certains s’arrangeraient probablement pour que je travaille moins pour gagner moins. Ce qui serait à la fois contrariant (pour moi) et contraire aux promesses du président (pour la France).

Ensuite, j’ai aussi envie de pouvoir dire sereinement ce que je pense de la burqa, du FN ou du FLNC sans que demain des cagoulés, des cranes rasés ou des barbus se mettent à spammer ma boite mail perso ou à chercher dans l’annuaire l’adresse de l’appartement où j’élève mes enfants. Comme vous l’avez dit vous-même (avec beaucoup d’humour): « Quand on est parlementaire, on n’a pas à être soumis à la pression de groupes de personnes« . Et quand on n’est pas parlementaire, ben, non plus.

Pour résumer, si je dois écrire sous mon vrai nom , je serais naturellement obligé d’arbitrer entre cette activité et ses répercussions probables sur mon gagne-pain (plus celles plus hypothétiques sur ma vie privée). Bref, je devrais arrêter. Et  les mésaventures récentes de Jess prouvent que je ne délire pas.

En clair, interdire les pseudos, c’est réserver l’expression d’opinion aux seules personnes qui peuvent la pratiquer sans risque économique. C’est à dire à ceux  dont c’est le métier, à ceux qui sont appointés par un camp ou à ceux suffisament riches et puissants pour s’émanciper de tout risque.

Mais je suis con de vous le rappeler. C’est sans doute là votre objectif.

(*) Ne perdez pas votre temps, monsieur le député, à chercher la contrepèterie. Il n’y a en a pas

 

 

Voilà encore une fois de plus une manipulation de notre grand vénéré nain!

Publicités

23 mai 2010 - Posted by | Coups de Gueules!

8 commentaires »

  1. Cet élu pense que l’on va renoncer à nos pseudos ?
    Surtout que la police peut nous retrouver grâce à notre adresses IP.
    Encore un qui n’est pas très au courant des technologies ou alors, il fait semblant…
    Amitiés

    Commentaire par aliciabxnews | 23 mai 2010 | Réponse

    • Oui, je crois qu’il n’a pas tout compris… Encore un!

      Bonne soirée.

      Commentaire par cacahuette83 | 23 mai 2010 | Réponse

  2. Le problème est complexe… J’avoue être partagé sur la question et je m’accorde encore un peu de réflexion pour me prononcer.

    Commentaire par Gwendal | 24 mai 2010 | Réponse

  3. L’article résume très bien l’état de fait, j’ai choisi d’écrire sous un pseudo, pendant une période j’ai décliné mon identité et ensuite j’ai supprimé la page me décrivant. Pourquoi ? Pour les raisons que donne l’auteur de l’article du post entre autre, cela est venu suite à ma levée de bouclier pour les SDF (que je n’oublie pas) le retour sur ma boite mail perso s’est fait de suite avec des mots qui blessent vraiment et des menaces… tous bien sur signés de pseudos et de boites mails bidons… style spam mais faite de telle sorte que certains ont passé le barrage.
    Et encore, je risque moins d’être atteint par la vindicte sarkozienne que des employés qui travaillent par exemple à la SNCF.
    Pourquoi l’interdiction et cette loi ? Justement pour connaitre les contestataires et les « fliquer et ficher ».
    Nous sommes vraiment en phase car justement cette semaine je mets en ligne une animation, sur laquelle je suis depuis quinze jours… je te la laisserai découvrir tu comprendras tout et le lien entre l’article et celle-ci.
    Bises de nous deux
    Pat et Arlette

    Commentaire par Pat59 | 24 mai 2010 | Réponse

    • Il me tarde d’y être! Je ferais très certainement le relais… Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis. Nous liberté d’expression est en danger de par cette loi…

      Gros bisous à vous deux.

      Commentaire par cacahuette83 | 24 mai 2010 | Réponse

  4. PS: J’ajouterai que nous glissons vers un état totalitaire et policier ! La dictature est en marche… ou en finalisation au choix ! La répression arrive à grand pas !

    Commentaire par Pat59 | 24 mai 2010 | Réponse

  5. ^^
    pour moi cela sera très facile de ma retrouver…
    j utilise mon vrai nom !!! =)

    Bonne journée ensoleillée Cacahuette ^^
    Karine

    Commentaire par karine | 24 mai 2010 | Réponse

    • Oui, en effet… Mais de toute façon, si vraiment l’état veut nous retrouver il le peut! Donc je ne vois vraiment pas l’utilité de vouloir bannir les pseudos!

      Merci de ta visite Karine… Ca fait longtemps que je n’ai pas de notifications… Tu es en panne? C’est pas grave, j’attends!

      Bisous et bonne fin de journée.

      Commentaire par cacahuette83 | 24 mai 2010 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :